Poussières d’étoiles

« La Famille du Prophète est à l’exemple des étoiles dans le ciel. Quand s’éteint une étoile, une autre s’allume. Dieu a parachevé pour vous Ses oeuvres et vous a fait voir ce à quoi vous aspiriez. » L’Imam Ali (as)

 

Apprendre à son enfant à manger seul 28 décembre, 2008

Classé dans : 5.2. Et le maternage,B~Maman~ — poussieresdetoiles @ 11:44

 

Apprendre à son enfant à manger seul

Les premières difficultés

Il est un problème délicat pour beaucoup de mères : faire manger l’enfant. C’est en effet l’âge où les problèmes d’alimentation apparaissent. Or, sauf pour des raisons de santé sérieuse, il ne doit pas y avoir aucun problème. Et la seule cause psychologique est probablement que les parents ne sont pas de bons maîtres en la matière.

Voyons ensemble ce qui se produit souvent. Vers un an, un bébé se montre habituellement plus difficile et mange moins bien. Ne soyons pas surpris car s’il continuait à manger autant que pendant sa première année, on pourrait bientôt le montrer au cirque comme un phénomène. Il manifeste alors son individualité dans ses préférences alimentaires. De plus, son appétit varie d’un jour à l’autre et d’une semaine à l’autre, comme pour les adultes. Mais la maman s’impatiente souvent de voir son enfant manger si peu. Contrariée et inquiète, la mère commence à vouloir le forcer à manger. « Mon chéri, finis ton assiette si tu veux être grand et fort. » On entre alors dans un cercle vicieux. Plus la mère insiste, plus l’enfant est capricieux et hostile. Moins il mange, plus la mère devient anxieuse et pressante et plus elle le gâte pour qu’il mange. En peu de temps la maman se trouve en face d’un problème là où rien n’existait peu de temps avant.

           Tout cela est parfaitement inutile. En effet nous avons, nous les parents, un allié de taille : la faim naturelle de l’enfant. Si nous lui présentons des plats variés, équilibrés de façon raisonnable et que nous le laissons se débrouiller seul, il mangera assez de ce qui se trouve devant lui pour rester sain et fort. Mais il faut respecter sa propre individualité dans ses habitudes alimentaires. Laissez son goût changer de mois en mois et son appétit de jour en jour. S’il rejette brusquement un légume ou un fruit dont il raffolait la semaine dernière, qu’allez-vous faire ? Donnez-lui la liberté de le rejeter et n’essayez pas de le forcer ou de le cajoler pour qu’il le mange. Si vous offrez à votre enfant des repas complets, variés et bien équilibrés, et si vous le laissez manger selon ses besoins, vous n’aurez jamais aucun problème de nourriture.

            L’âge des premiers pas est celui où votre enfant peut commencer à musarder pendant les repas. Cela vient en partie d’un appétit moins vif et aussi parce que d’autres activités beaucoup plus intéressantes et fascinantes entrent en jeu à l’heure des repas, telles que de transformer les plats en bouillie, taper avec la cuillère sur la table, ou jeter tout par terre. Ce comportement peut être très irritant pour la mère. Il est donc important d’admettre que c’est une activité normale pour un petit enfant. Ce n’est pas un geste délibéré d’opposition ou de provocation vis-à-vis de la mère. Comment réagir cependant ? Parfois faites-lui absorber patiemment quelques bouchées entre de courtes périodes de jeu et de distraction. Parfois aussi, lorsque vous verrez qu’il ne s’intéresse pas à ce qu’il mange et qu’il veut jouer, dites-vous qu’il en a assez. Descendez-le de sa chaise et enlevez les plats. S’il se met aussitôt à pleurer et à geindre, essayez encore une fois.

Apprendre à manger seul

Il est un autre point important : comment apprendre à un petit enfant à manger tout seul ? La réponse est tout simplement : donnez-lui en l’occasion.

            Si vous avez laissé votre bébé de six mois tenir tout seul son biscuit, vous l’avez préparé à manger tout seul avec sa cuiller. Le bébé qu’on n’a jamais laissé manger seul avec ses doigts entre six mois et un an aura probablement du retard dans cet apprentissage.

            Lorsque votre petit atteindra à peu près l’âge de un an, il voudra sans doute saisir la cuillère, ou montrera par quelque signe qu’il est prêt à essayer de se nourrir tout seul. Laissez-le essayer. Vous lui donnez certainement à manger plus vite et mieux, mais résistez à cette tentation de continuer à le faire. En effet, en continuant à lui donner à manger vous ne l’aiderez pas à faire grandir sa confiance en lui-même et son initiative.

            La plupart des enfants manifeste le désir de manger seuls, à la cuillère, entre 12 et 16 mois Si vous ne leur en donnez pas la possibilité à cet âge ou un peu plus tard, vers deux ans, essayer de manger seul n’aura plus rien d’excitant et l’enfant souhaitera alors que sa mère continue à le faire manger.

Réf. : TOUT SE JOUE AVANT SIX ANS. F. DODSON

 

 

Commenter

 
 

Il était une fois Gisèle |
la famille s'agrandit enfin! |
dominiqueetpascal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue chez Jacques BERTHET
| Garderie«les petites fleurs»
| Mariage Delphine et Yannick