Poussières d’étoiles

« La Famille du Prophète est à l’exemple des étoiles dans le ciel. Quand s’éteint une étoile, une autre s’allume. Dieu a parachevé pour vous Ses oeuvres et vous a fait voir ce à quoi vous aspiriez. » L’Imam Ali (as)

 

Les périodes sensibles 28 août, 2010

Classé dans : 1.1. Montessori — poussieresdetoiles @ 10:58

 

Les périodes sensibles

 

Une autre observation du Dr. Montessori, qui a été renforcée par des recherches actuelles, est l’importance des périodes sensibles pour les premiers apprentissages. Ce sont des périodes de fascination intense pour apprendre un caractère ou un savoir-faire particulier, tel que monter et descendre les marches, mettre des choses en ordre, compter et lire. C’est plus facile pour un enfant d’apprendre une chose particulière pendant la période sensible correspondante plutôt qu’à n’importe quel autre moment de sa vie. La classe Montessori profite de ce fait en laissant l’enfant libre de choisir ses propres activités qui correspondent à ses périodes personnelles d’intérêt.

 

Période de vie utérine : le bébé sera sensible tout au long de la grossesse aux contacts avec sa mère. Ne vous privez pas de toutes activités sensorielles avec lui. Chantez pour lui, parlez lui et surtout à voix haute. essayez de rentrer en contact

 

De la naissance à 6 mois : il existe en dehors et a besoin de protection, d’être porté, contre sa mère notamment, le plus souvent possible. Les massages, portages, chant toujours, balancement, bercement, toutes les activités de contact sont importante. Il aime suivre ses parents dans leurs activités. Contre eux il se sent en sécurité. Respecter son rythme et ses besoins est fondamental. Il vit dans un monde sensoriel.

 

9 mois : le bébé se lance parfois dans des activités préparatoires à la marche. Il rampe, il commence une exploration systématique. Il essaie de saisir seul, de manger seul avec ses moyens qu’il perfectionne tous les jours. Il babille depuis longtemps déjà, mais l’acquisition du langage va se faire sur plusieurs années et à des rythmes très différents selon les enfants. C’Est la période de tout ce qui se pousse. Il faudra à ce moment rendre sécuritaire son environnement. Le travail d’exploration est très important. Et à cet age un enfant ne peut pas entendre n non, ou une injonction verbale. Le bébé aime sortir et avoir des activités avec ses parents

 

18 mois : a ce stade l’enfant a acquis une certaine forme de déplacement. Il aime s’entraîner. Il est très actif, tout l’intéresse et comme il se déplace, des conflits peuvent survenir, c’est la raison pour laquelle il est essentiel de rendre l’environnement vivable, pour vous et pour lui. Il doit pouvoir découvrir inlassablement. Bien sûr il aime toujours les contacts et le portage, mais petit à petit il a des activités supplémentaires.


2 ans : il a accompli un grand travail de croissance. Il s’affirme, et dit non très souvent. Il vit des grades frustrations, et des crises de rage. Il veut imiter les adultes qui le guident. Il veut faire seul. C’est la période sensible de l’ordre. Toutes les activités de la maison l’intéressent, le balayage, trier, laver des légumes, etc. Ne lui refusons pas notre aide lorsqu’il s’est lancé dans une entreprise trop importante pour lui, sous le prétexte qu’il demande à agir seul.
Il joue souvent avec d’autres enfants, mais il ne peut pas encore prêter. Obliger un enfant au prêt, c’est le fixer dans son attitude de non prêt pendant de longues années.

 

3 ans : A trois ans l’enfant se perfectionne, il devient méticuleux, il absorbe toujours l’ambiance dans laquelle il vit. Plus que jamais les enfants préfèrent les activités de la vie courante aux jouets qui leurs sont proposés. La période sensible du langage se poursuit jusqu’à 6 ans. L’enfant aux travers de ses jeux effectue toujours un travail de recherche et d’apprentissage. Il est plus intéressé par exemple au processus de fabrication d’un objet qu’au résultat.

 

De 3 à 6 ans : il continu de se perfectionner. Il va souvent montrer de l’intérêt pour apprendre des notions qui lui permettront par exemple de communiquer. Entre quatre et six ans il est possible que se déclenche une période ou l’enfant se passionne pour l’écrit. L’écoute de ce qu’il manifeste peut donner une orientation à vos son age. C’est lui-même qui l’abandonnera qu’il ne peut encore l’aborder.

 

De 6 à 11 ans : l’enfant construit en lui ce que Maria Montessori appelle « l’homme moral »C’est une construction interne qui doit de faire, une notion de justice aussi qui prend une dimension pour lui. Il cherche à se situer dans l’espace et dans le temps. Il est capable d’appréhender l’abstraction. Le travail des mains est toujours essentiel.