Poussières d’étoiles

« La Famille du Prophète est à l’exemple des étoiles dans le ciel. Quand s’éteint une étoile, une autre s’allume. Dieu a parachevé pour vous Ses oeuvres et vous a fait voir ce à quoi vous aspiriez. » L’Imam Ali (as)

 

avoir un comportement équitable envers ses enfants 22 août, 2010

Classé dans : 5.3. Et du cote de papa — poussieresdetoiles @ 17:21

 

 

De l’importance d’avoir un comportement équitable envers ses enfants

 

A la recherche de la ressemblance

Comme il ressemble à son père ! s’exclame la jeune mère. C’est pour elle une façon de rassurer le père – le bébé est bien son enfant – et peut-être aussi de l’encourager à s’en occuper. Les pères s’occupent-ils davantage des enfants qui leur ressemblent ? Alexandra Alvergne et ses collègues, de l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier, viennent de [le] vérifier, dans plusieurs villages du Sénégal […].

Les chercheurs ont quantifié l’investissement des pères et leurs ressemblances avec leur enfant dans 30 familles. Ils ont demandé aux mères le temps que passe le père à s’occuper de l’enfant, son attention, son affection, etc. Par ailleurs, des personnes venant d’autres villages ont estimé la ressemblance en comparant les visages et les odeurs du père et de ses enfants, caractéristiques en partie génétiques. L’investissement paternel se révèle d’autant plus important que la ressemblance est marquée. De plus, les conditions de croissance de l’enfant sont meilleures si le père s’investit davantage.

Pour la Science, août 20009

 

 

 

l’ocytocine, hormone du câlin, agit aussi chez le père

Classé dans : 5.3. Et du cote de papa — poussieresdetoiles @ 17:10

 

Naissance : l’ocytocine, hormone du câlin, agit aussi chez le père

 

Lors de l’accouchement, le père de l’enfant à naître aurait lui-aussi une poussée d’ocytocine, favorisant l’attachement et l’empathie. 

On le sait, la grossesse et l’accouchement provoquent un véritable chamboulement hormonal chez les femmes. Pendant le travail, la mère voit notamment son taux d’ocytocine grimper : cette hormone, parfois surnommée « hormone du câlin », la prépare à accueillir le bébé, et renforce l’attachement maternel.

Des chercheurs israéliens de l’université Bar-Ilan, dont le professeur Feldman, ont étudié la présence de l’ocytocine chez les pères. Ils se sont également penchés sur la prolactine. Le verdict est clair : les papas bénéficient eux-aussi de ces poussées d’hormones, leur permettant de créer un lien avec leur enfant. Elles ont lieu au moment de l’accouchement, mais sont toujours présentes plus tard, pendant les jeux et les câlins.

Si les résultats de cette étude peuvent sembler attendrissants, le docteur Michael Craig du King’s College London, les tempère néanmoins. Pour lui, les montées d’ocytocine sont également liées au stress.  

 

http://www.maxisciences.com/ocytocine/naissance-l-039-ocytocine-hormone-du-calin-agit-aussi-chez-le-pere_art8737.html
 

 

 
 

Il était une fois Gisèle |
la famille s'agrandit enfin! |
dominiqueetpascal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue chez Jacques BERTHET
| Garderie«les petites fleurs»
| Mariage Delphine et Yannick