Poussières d’étoiles

« La Famille du Prophète est à l’exemple des étoiles dans le ciel. Quand s’éteint une étoile, une autre s’allume. Dieu a parachevé pour vous Ses oeuvres et vous a fait voir ce à quoi vous aspiriez. » L’Imam Ali (as)

 

De jeunes mariés à parents – la voie vers le Paradis 5 mai, 2013

Classé dans : 1. Le mariage,6. L'education des enfants — poussieresdetoiles @ 17:57

 

De jeunes mariés à parents – la voie vers le Paradis

Traduit par Sarah Ramji
Compilé par Abbas et Shaheen Merali
Revu et corrigé par Moulla Nissar

Mots de sagesse d’Imam Ali ibn al Houssein Zaynoul Abedin (AS)

Le droit de votre mère est que vous sachiez qu’elle vous a porté là où personne ne porte quiconque ; elle vous a donné le fruit de son cœur que personne ne donne à quiconque, et elle vous a protégé avec tous ses organes. Elle ne s’est pas souciée de sa propre faim tant que vous n’étiez pas rassasié ni de sa propre soif tant que la vôtre n’était pas étanchée, elle ne s’est pas inquiétée de se couvrir tant que vous n’étiez pas couvert, d’être au soleil tant que vous n’étiez pas à l’ombre. Elle a abandonné son sommeil pour vous et elle vous a protégé du chaud comme du froid, tout cela dans le but que vous lui appartenez. Vous ne serez capable de lui montrer votre gratitude que par la Grâce d’Allah et Sa volonté afin qu’Il vous donne du succès.

Le droit de votre père est que vous sachiez qu’il est votre racine. Sans lui, vous n’existeriez pas. A chaque fois que vous voyez quelque chose en vous qui vous plaît, sachez que votre père est la racine de sa bénédiction sur vous. Louez donc Allah et remerciez-le pour cela. Et il n’y a pas de force à part celle d’Allah.

Le droit de votre enfant est que vous sachiez qu’il est de vous et qu’il vous sera assigné – aussi bien à travers ses bonnes que ses mauvaises actions – dans les affaires immédiates de ce monde. Vous êtes responsable de ce qui vous a été confié, comme par exemple, l’éduquer de bonne manière, le guider dans la direction de son Seigneur, et l’aider à Lui obéir. Agissez donc envers Lui avec les actions de celui qui sait qu’il sera récompensé pour le bien accompli envers Lui, et puni pour le mal commis.

TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION i

REMERCIEMENTS iv

Chapitre 1 : La nuit du mariage 2
A’mal pour la nuit du mariage 2
Quelques points sur l’Aqd (contrat de mariage) et le mariage 4
Quelques points pour les mariés 4
Le mariage d’Imam Ali (AS) et de Bibi Fatemah (AHS) 5

Chapitre 2 : Bonnes manières dans le domaine de la sexualité en Islam 9
Les règles de bienséance relatives à la sexualité en Islam 9
L’importance des relations sexuelles 9
L’importance de satisfaire sa femme 10
Les Actes recommandés 11
Les Actes non recommandés 14
Moments recommandés 17
Moments non recommandés 18
Un corps sain 20
Renforcer et affaiblir le désir sexuel 23

Chapitre 3 : Règles importantes de Fiqh 1 – Pour les couples mariés 25
État de Janabat 25
Ghousl al-Janabat 26
Tayammoum 28
Rendre rituellement propre quelque chose tâché par du sperme 30

Chapitre 4 : Planning familial 34
Planning familial en Islam 34
Méthodes de contraception 34
Consentement entre l’homme et la femme 37
Avortement 38

Chapitre 5 : Conception 41
Nourriture recommandée 41
Actes recommandés 42
Actes non recommandés 46
Moments recommandés 48
Moments non recommandés 49
Planifier une grossesse 50

Chapitre 6 : La grossesse 52
La création d’un enfant d’après le Saint-Qour’an 52
Importance d’être mère et importance de la grossesse 55
Responsabilités pendant la grossesse 57
Nourriture recommandée 59
Actes recommandés 64
Supplications recommandées 70

Chapitre 7 : L’accouchement 76
Actes recommandés 76

Chapitre 8 : Après l’accouchement 78
Nourriture recommandée 78
Actes recommandés 79
Aqiqah – quelques détails supplémentaires 83
Méthode recommandée pour féliciter quelqu’un pour la naissance de son enfant 86
Attribuer un prénom à l’enfant 87

Chapitre 9 : L’allaitement 90
Nourriture pour le nouveau-né 90
Trois exemples 90
Récompense pour l’allaitement 91
Importance du lait maternel 91
Avantages du lait maternel 92
Période recommandée pour l’allaitement 94
Actes recommandés 94
Sevrage 95

Chapitre 10 : Importantes règles de Fiqh 2 – Pour les mères 97
Nifas 97
Urine d’un bébé 100

Chapitre 11 : Élever les enfants 101
40 points d’Akhlaq pour avoir de bons rapports avec votre enfant 101
14 manières d’instaurer l’amour des Ahl-ul-Bayt chez vos enfants 110
Mémorisation du Saint Qour’an 112

BIBLIOGRAPHIE 115

Lire le livre

 

Source : http://www.shia974.fr/de_jeunes_maries_a_parents_la_voie_vers_le_paradis.html

 

 

 

28 août, 2011

Classé dans : 6. L'education des enfants,B~Maman~ — poussieresdetoiles @ 11:28

 

 

 dans 6. L'education des enfants bismd010

 

 

L’Education des Enfants

 

 

 

Un ouvrage à lire : Les Principes de l’éducation de l’enfance musulmane

 

 

 

 

La discipline intérieure

Classé dans : 6. L'education des enfants — poussieresdetoiles @ 11:25

 

Comment inculquer la discipline intérieure à son enfant ?

 

Beaucoup de parents voient le but ultime de guider et d’élever un enfant comme le fait que l’enfant aura une capacité de se « discipliner » lui-même, une capacité à faire preuve d’initiative, mais aussi être capable de penser avant d’agir, et que l’enfant / jeune adulte finira par prendre la responsabilité de ses propres actions.

La question est bien sûr comment faire pour arriver à cela. [...]

Nous devons penser à de la discipline à la lumière de deux choses : connexion, et stades de développement. [...]

Naissance – 7 ans : Ce sont les années où l’on établit la confiance avec cet enfant. Cela fera une différence profonde dans les années de 14 à 21 ans si vous n’avez pas fait cette étape. [...]

Âge 7-14 : Ce sont les années pendant lesquelles présenter à l’enfant une autorité aimante.  [...]

Âge 14-21 : Ce sont les années pendant lesquelles présenter la Vérité à l’enfant. Ils sont des penseurs, l’adolescent peut prendre des décisions et assumer la responsabilité de ses décisions. [...]

 

Voir l’article complet : http://www.chantdesfees.fr/2011/08/17/la-discipline-interieure-inner-discipline/

 

Version imprimable : ladisciplineinterieure.pdf

 

Voir aussi : Les différentes périodes de l’éducation

 

 

 

Les devoirs des parents et les droits des enfants 18 août, 2011

Classé dans : 6. L'education des enfants — poussieresdetoiles @ 11:34

Les devoirs des parents et les droits des enfants

 

Quand un employé, moyennant un salaire, travaille pour un employeur, ce dernier a l’obligation et le devoir de lui payer ce salaire et, lui, a le droit de l’exiger.

On appelle devoirs les actes que l’homme se doit d’accomplir et droits la faculté de disposer de ces actes ou d’en bénéficier; ainsi, dans l’exemple présent, si l’employeur refuse de payer le salaire l’employé peut l’exiger et défendre son droit. Etant donné que l’homme n’a pas été créé pour vivre éternellement en ce monde et que, bon gré mal gré, il doit, un jour le quitter, te Seigneur, pour perpétuer le genre humain, a instauré la procréation; c’est-à-dire que, le Tout-Puissant a équipé l’homme dans ce but. Il a prédisposé ses désirs, ses sentiments en vue de la reproduction de l’espèce.

C’est à la suite d’une telle préparation, d’une telle prédisposition divine que l’homme considère son enfant comme une part de lui-même; c’est pour cette raison qu’il identifie sa survie à la sienne et uvre sans arrêt pour son bien-être et son bonheur.

Les souffrances qu’il endure, les obstacles qu’il franchit sont en rapport avec cet être procréé dont l’anéantissement lui apparaît comme signifier le sien. Ainsi, dans son comportement même l’homme révèle qu’il observe les décrets divins et obéit aux injonctions du Seigneur concernant la survie de l’espèce humaine.

Il est donc du devoir des parents – cette obligation étant à la fois morale et religieuse – de se soumettre aux ordres de Dieu en formant, éduquant, delà meilleure façon possible, leurs enfants. Les parents sont aussi dans l’obligation d’élever des enfants dignes et capables, de défendre leurs droits et de favoriser l’exercice de ces droits.

Nous allons évoquer une partie des devoirs qui incombent aux parents:

1- Il leur faut, dès le premier jour où l’enfant comprend les intentions ou propos de ses parents, lui inculquer les bases morales et les qualités nécessaires; l’enfant doit être éduqué de telle sorte qu’il ne craigne pas les superstitions, qu’il évite les mauvaises actions et les actes contraires à la pudeur ou à la vertu.

Les parents doivent se garder, en leur présence, de mentir, de médire, d’injurier ou de blasphémer; au contraire, ils doivent donner le bon exemple pour qu’ils deviennent vertueux et pleins de qualités. En effet, en se montrant sérieux, persévérants, justes, humains, les parents peuvent transférer à leur enfant – suivant la loi du «transfert de la morale» – leurs qualités, leur comportement estimable; ainsi, ils leur permettent d’éviter la voie du mal, de l’égoïsme et de l’injustice.

2- Il leur faut subvenir aux besoins alimentaires, matériel et autres de leurs enfants jusqu’à l’âge de raison de ces derniers. De plus, ils doivent soigner leur hygiène pour qu’ils acquièrent un corps sain, un esprit disposé et une constitution solide; c’est-à-dire, pour qu’ils soient aptes à recevoir une bonne éducation.

3- Quand il est apte à être instruit en général, vers la septième année, les parents doivent le remettre à un instituteur capable qui se charge de le former à bonne école, de lui affiner l’esprit, de lui purifier l’âme, de l’éduquer moralement.

4- Quand l’enfant atteint un âge qui lui permet de participer aux réunions familiales et publiques, les parents doivent l’emmener avec eux pou qu’il apprenne les coutumes qu’il faut observer en société et pour qu’il rencontre des personnes de qualité.

 

Source: TABATABAI. M.H, Introduction à la connaissance de l’Islam, Traduit par khaliji, éd. La compagnie de la publication internationale, Téhéran, PP.123-124.

 

Source : http://www.tebyan.net/index.aspx?pid=176694

 

 

Les mérites des filles 7 juillet, 2011

Classé dans : 6. L'education des enfants — poussieresdetoiles @ 8:22

 

Les mérites des filles selon le Saint Prophète (saw)

maman.jpg

« Les meilleurs de vos enfants sont vos filles. « 

« Makãrim Al-Akhlãq« , P. 219

« Quiconque entre dans un marché, y achète un cadeau et l’apporte à sa famille aura la récompense de quelqu’un qui apporterait une aumône à des nécessiteux. Qu’il commence par les filles avant les garçons (dans l’achat et la distribution des cadeaux), car celui qui les réjouit aurait agi comme s’il venait à affranchir l’un des fils d’Ismã’îl. D’autre part celui qui réjouit son fils, aurait agi comme s’il avait pleuré par crainte d’Allãh, or quiconque pleure par crainte d’Allãh, Allãh le fera entrer dans les Jardins du Délice. »

« Makãrim Al-Akhlãq« , P. 221

« C’est un bienfait d’Allãh pour un homme que d’avoir un enfant qui lui ressemble. »

« Makãrim Al-Akhlãq« , P. 222

« Ne détestez pas les filles, car elles sont affables et chéries. »

Cité dans la revue Risãlat Al-Thaqalayn, Qom, juillet 1999, No. 29, p. 217.

« Celui pour qui est née une fille et qui ne lui fait pas de mal, ni ne l’humilie, ni ne lui préfère ses enfants mâles, Allãh le fera entrer au Paradis. »

Cité dans la revue Risãlat Al-Thaqalayn, Qom, juillet 1999, No. 29, p. 217.

« Quiconque a une fille à qui il donne une bonne éducation, une bonne instruction, et une large part des bienfaits qu’Allãh lui a octroyés, elle lui servira de rideau et de protection le mettant à l’abri du Feu. »

Cité dans la revue Risãlat Al-Thaqalayn, Qom, juillet 1999, No. 29, p. 217.

« Quelle excellente progéniture que les filles qui se mettent à l’abri des regards. Quiconque a une telle fille, Allãh en fait (pour lui) une protection contre le Feu. »

Cité dans la revue Risãlat Al-Thaqalayn, Qom, juillet 1999, No. 29, p. 217.

« Allãh – IL est Béni et Très-Haut – est plus Compatissant avec les femelles que les mâles. « Il n’y a pas un homme qui apporte une joie à une femme mahram (une proche parente: fille, sur, mère), sans qu’Allãh – le Très-Haut – ne lui apporte la joie le Jour de la Résurrection. »

Cité dans la revue Risãlat Al-Thaqalayn, Qom, juillet 1999, No. 29, p. 217.

« Soyez équitables dans la distribution de dons entre vos enfants. Si je devais avoir une préférence envers une partie d’entre eux, ce serait envers les filles. »

Cité dans la revue Risãlat Al-Thaqalayn, Qom, juillet 1999, No. 29, p. 219.

muslimgirls.jpg

Sources : http://www.tebyan.net/index.aspx?pid=171425 et http://www.tebyan.net/index.aspx?pid=171466 

 

 

Quelques Hadiths 1 mai, 2010

Classé dans : 6. L'education des enfants,B~Maman~ — poussieresdetoiles @ 11:11

 

Quelques HADITHs

 

L’enfant pieux : 

« Mon seigneur accorde-moi un enfant pieux. » Le Saint Coran (sourate 37, verset 100)

« L’enfant pieux est une odeur parmi les odeurs du Paradis. » Le noble Prophète (saw)

Les bonnes manières :

« Respectez vos enfants et enseignez leur les bonnes manières. » Le noble Prophète (saw)

« Soyez les meilleurs dans vos discours afin qu’ils (les enfants) entendent les meilleures réponses. » L’Imam Ali (as)

« Le Noble Prophète(psl) saluait les enfants et les adultes. »  L’Imam Ali (as)

« Celui qui est insolent avec son enfant lorsqu’il est petit, il lui désobéira lorsqu’il sera grand. » L’Imam Hassan al-’Askari (as)

L’amour envers les enfants :

« Aimez vos enfants et soyez cléments envers eux. Et si vous leur promettez une chose, tenez-là, car ils voient en vous leur seul moyen de subsistance. »

« Il est n’est pas des nôtres celui qui n’est pas affectueux envers ses enfants ! »

« Celui qui a un enfant qu’il s’amuse avec lui. » Le noble Prophète (saw)

« Un homme dit au Prophète Mohammad (saw): »J’ai dix enfants et je ne les ai jamais acceptés. Le Noble Prophète (saw) lui répondit: »Que puis-je pour toi,si Allah t’a oté sa Misèricorde. » » L’Imam Ali (as)

« Allah, Digne de Majesté, donne Sa Misèricorde à l’homme qui a un grand amour envers son enfant.  »

« Moussa(as, c’est à dire Moise) disait:  » O Mon Seigneur ! Quelle est la meilleure action auprés de Toi ? Le Seigneur lui répondit: « L’amour envers les enfants, car Je leur ai mis une disposition naturelle à mon Unicité, et aussi leur communauté rentrera dans mon Paradis avec Ma Miséricorde. »

« Allah pardonnera à un serviteur si son amour est ardent envers son enfant. » L’Imam Dja’far as-Sadeq (as)
« Soyez bons durant votre vie avec les petits et les adultes. » L’Imam Rezha (as)

« Le Prophète(psl) se levait lorsque Hassan(as) et Hossein(as) se présentaient à lui. » L’Imam Hassan al-’Askari (as)

S’amuser avec les enfants :

« Celui qui a un enfant qu’il s’amuse avec lui. » Le Noble Prophète (saw)

« Celui qui a un enfant qu’il devienne lui aussi un enfant (en sa présence). » L’Imam Ali (as)

La justice envers l’enfant :

« Ils ont sur toi un droit, c’est que tu sois juste envers eux, comme tu as un droit sur eux, c’est qu’ils te soient dévoués. » Le noble Prophète (saw)

 

 

 

 

La technique du renforcement

Classé dans : 6. L'education des enfants — poussieresdetoiles @ 11:10

 

La technique du renforcement

 

1-     L’enfant doit être en condition d’apprendre.

2-     L’enfant doit pouvoir accomplir ce que vous lui enseignez.

3-     Eviter les punitions, sauf en dernier ressort, pour empêcher l’enfant de se tuer ou de se blesser gravement.

4-     Au lieu de le punir, lorsque vous souhaitez qu’un enfant cesse d’agir contrairement à vos désirs, usez des «techniques d’extinction » (ne pas encourager).

5-     Le maître doit disposer d’un «renforcement » pour le débutant : l’amour et l’attention.

6-     Encouragez votre enfant dans ce que vous voulez lui faire faire et ne faites pas attention à ce qu’il fait et qui vous déplaît.

7-     Encouragez tout progrès. N’attendez pas que votre enfant fasse de gros progrès pour l’encourager.

8-     Dans les premiers temps, il est important d’encourager toute réaction positive. Une fois que les progrès sont en bonne voie, on peut espacer les encouragements.

9-     Arrangez-vous pour que le débutant éventuel réussisse dans les premières étapes de l’activité qu’on lui enseigne.

 

Les conséquences artificielles

1-     On peut priver l’enfant d’une chose à laquelle il tient.

2-     On peut isoler l’enfant en l’écartant de son groupe social ou en l’envoyant dans sa chambre.

3-     On peut donner une fessée à un enfant en dernier recours.

 

Usage des conséquences artificielles

1-     Les conséquences artificielles doivent être suffisamment logiques.

2-     Les conséquences artificielles doivent être immédiates.

3-     Si vous privez un enfant d’une chose qui lui plaît, le temps de privation doit être raisonnable.

4-     Ne punissez jamais un enfant en le privant de quelque chose qui est essentiel pour lui.

5-     Les conséquences artificielles désagréables doivent être autant que possible en rapport avec le mauvais comportement qui l’a causé.

6-     Donnez à votre enfant un modèle positif de ce qu’il doit faire.

7-     Faites preuve de bon sens dans les situations dangereuses.

 

Les méthodes d’éducation à éviter

1-     Ton enfant point n’humilieras.

2-     De menaces point n’useras.

3-     Ton enfant point ne corrompras.

4-     Les bonnes résolutions point n’extorqueras.

5-     Ton enfant point trop ne protégeras.

6-     A un enfant point trop ne parleras.

7-     Obéissance aveugle et immédiate point n’exigeras.

8-     Ton enfant point ne dorloteras ni trop indulgent trop ne seras.

9-     Vis-à-vis des règles et des lois, cohérent tu te montreras.

10- Des règles inadaptées à l’âge d’un enfant, point ne fixeras.

11- Des méthodes moralisantes et culpabilisantes, point n’useras.

12- Si tu n’as pas l’intention de les faire appliquer, point d’ordre ne donneras

 

Réf. : « Tout se joue avant six ans » de F.Dodson

 

 

 

Vingt Alternatives à la Punition 12 janvier, 2010

Classé dans : 6. L'education des enfants — poussieresdetoiles @ 17:28

 

Vingt Alternatives à la Punition
d’Aletha Solter, Ph.D.

 

1. Cherchez les besoins profonds de votre enfant.
ex: Donnez des jouets à votre enfant si vous attendez ensemble dans une queue.

2. Donnez de l’information et des explications.
ex: Si votre enfant dessine sur le mur, expliquez-lui pourquoi il faut utiliser du papier.

3. Essayez de reconnaître, de permettre, et d’écouter les émotions sous-jacentes. ex: Si votre enfant donne des coups à sa petite sœur, encouragez l’aîné à exprimer sa colère et sa jalousie d’une façon non violente. Il aura peut-être besoin de pleurer ou de faire une crise de colère.

4. Modifiez l’environnement.
(Ceci est parfois plus facile que de changer l’enfant).
ex: Si votre enfant sort la vaisselle de l’armoire, mettez une serrure.

5. Suggérez une solution alternative qui soit acceptable pour vous.
ex: Si vous ne voulez pas que votre enfant construise un château de coussins dans la salle à manger, il ne suffit pas simplement de l’interdire. Dites-lui où c’est permis.

6. Montrez comment il faut se comporter.
ex: Si votre enfant tire la queue du chat, montrez-lui comment il faut caresser un chat. Les explications verbales ne suffisent pas.

7. Donnez des choix plutôt que des consignes.
Les choix aident les enfants à se sentir puissants, tandis que les consignes engendrent souvent des conflits.
ex: ” Est-ce que tu veux te brosser les dents avant de mettre ton pyjama ou après?”

8. Cédez de temps en temps.
ex: “Puisque tu es tellement fatigué ce soir, tu peux te coucher sans te brosser les dents.”

9. Préparez votre enfant.
ex: Si vous attendez des invités pour le souper, expliquez à votre enfant comment vous voulez qu’il se comporte. Soyez spécifique.

10. Laissez les conséquences naturelles se produire.
N’essayez pas de sauver votre enfant de toute conséquence désagréable qui résulte de son propre comportement.
ex: Un enfant qui laisse traîner par terre son maillot de bain le trouvera encore mouillé le jour suivant.

11. Communiquez vos propres émotions.
Expliquez à l’enfant l’effet de son comportement sur vous.
ex: “J’en ai vraiment marre et, en plus, ça me fatigue de ramasser ces miettes dans le salon chaque jour”

12. Agissez de façon ferme s’il le faut.
ex: Si votre enfant veut traverser la rue sans vous attendre, tenez sa main fermement quand vous vous promenez (en lui expliquant les dangers).

13. Prenez votre enfant dans vos bras.
Un enfant qui agit de façon agressive peut profiter d’une étreinte ferme mais aimante qui lui permettra d’extérioriser ses émotions réprimées par des pleurs libérateurs.

14. Eloignez votre enfant d’une situation conflictuelle et accompagnez-le.
Ecoutez-le, partagez vos propres émotions, prenez-le dans vos bras, et discutez des solutions possibles.

15. Faites des choses ensemble, et utilisez le jeu pour encourager la coopération.
ex:”Faisons semblant d’être les sept nains pendant que nous rangeons cette chambre,” “D’abord tu brosses mes dents et puis, après, je brosse les tiennes.”

16. Utilisez le rire pour dédramatiser une situation.
ex: Si votre enfant se fâche contre vous, suggérez-lui de vous frapper avec des coussins. Faites semblant d’être faible et d’avoir peur, et tombez par terre, vaincu. Le rire l’aidera à dissiper sa colère et ses sentiments d’impuissance.

17. Faites des négociations et essayez de vous mettre d’accord.
ex: Si vous devez rentrer à la maison, et que votre enfant veut rester à la place de jeu, mettez-vous d’accord sur le nombre de fois qu’il peut monter sur le toboggan avant de partir.

18. Discutez des conflits avec votre enfant.
Si un conflit se répète souvent, discutez-en avec votre enfant, expliquez-lui vos propres besoins et sentiments, et invitez-le à vous aider à trouver une solution qui soit acceptable pour tous. Déterminez les règles ensemble. Organisez des conseils de famille.

19. Modifiez vos attentes.
Les petits enfants ressentent des émotions intenses et des besoins très forts. Ils font souvent du bruit et ils sont naturellement curieux, désordonnés, déterminés, impatients, exigeants, créatifs, distraits, anxieux, égocentriques, et pleins d’énergie. Essayez de les accepter tels qu’ils sont.

20. Prenez un moment pour vous.
Si vous vous sentez en colère, sortez de la pièce et faites ce qu’il faut pour retrouver votre calme. (ex : téléphonez à un(e) ami(e), pleurez, criez dans un coussin, méditez, prenez une douche, etc.).

 

 

 

 

Le rôle des parents 28 décembre, 2008

Classé dans : 6. L'education des enfants,B~Maman~ — poussieresdetoiles @ 22:15

 

Le rôle des parents

 

Une des règles de base de l’Islam est de se comporter avec égard et bienveillance envers autrui, comme on aimerait que l’on se comporte envers soi-même ; aussi cette règle doit s’appliquer avec plus de finesse, de tendresse et d’attention à l’intention des enfants.

 

L’Islam considère les enfants comme un dépôt précieux que Dieu a confié aux parents, dont ils sont les premiers responsables ; […]

[…] l’Islam a considéré que la responsabilité en matière d’éducation incombe aux parents (c’est-à-dire à la famille). La famille, qui va accueillir l’enfant et dans laquelle il va s’épanouir, doit être saine et fondée sur des bases stables ; Dieu le Très-Haut, en parlant de la nature des relations qui doivent exister entre l’homme et la femme au sein du couple :

 

(Sourate 30, verset 21)

 

Ces sentiments nobles se réalisent à travers le mariage et sont les garants d’une attention particulière et de compassion qu’exige l’éducation des enfants. C’est dans le cadre d’une vie de couple stable que l’acte éducatif portera ses fruits.

Pour ce faire, l’Islam dirige chacun des deux conjoints à accorder une attention particulière à tous les facteurs permettant la stabilité du couple :

 

(Sourate 7, verset 189) (Sourate 30, verset 21)

 

Extrait de « La famille musulmane » de H. Amdouni.

 

LE STATUT ÉLEVÉ DES PARENTS

 

 

 

 

Le fondement de l’éducation

Classé dans : 6. L'education des enfants,B~Maman~ — poussieresdetoiles @ 22:14

 

Le fondement est l’enseignement du Coran.

 

Le point de départ, le fondement, est l’enseignement du Coran : par la sagesse de la foi […] on connaît comment et pourquoi Dieu le Très-Sage a créé l’Univers et l’Homme ; cela permet de mieux comprendre les sciences qui expliquent comment est régi l’Univers et comment l’Homme peut agir sur cet Univers. L’éducation de la foi, l’éducation de l’âme doit donc prendre place avant l’apprentissage des autres sciences ; mais l’idéal est d’enseigner à l’enfant à la fois la science et la bonne moralité.

 

Extrait de « La famille musulmane » de H. Amdouni.

 

 

 

12
 
 

Il était une fois Gisèle |
la famille s'agrandit enfin! |
dominiqueetpascal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue chez Jacques BERTHET
| Garderie«les petites fleurs»
| Mariage Delphine et Yannick